fbpx

… il s’en est allé

Quelques tentatives de transmutations de Wissem El-Abed
“… par un engouement pour le bigarré, le zébré, l’ébréché, le raturé, le gratté, par une attention au déchet, au surplus, au fatras, au rebus, à travers des œuvres récentes qui viennent actualiser des œuvres moins récentes, dans un souci de recompositions de jonctions et d’articulations…
… une alchimie transformatrice, un art qui puise de variations techniques, de choix hétéroclites, de couleurs enfouies, de choses et d’objets délogés de leurs utilités premières, de formes aux abords du monstrueux, traversé de bile, noir bitume, et de lueurs dorées évasives…
… pour parvenir, ne serait-ce que momentanément, le temps du passage du visiteur, à assurer la saisie d’un récit nourri d’idiosyncrasies, sans début ni fin, racontant un monde qui meut entre le local et le global, du personnel au commun, du singulier au pluriel, un récit désormais participatif…
… un récit de chimères, dans lequel il faut composer, recomposer, associer, tracer des lignes imaginaires, creuser, partager, faire surgir des correspondances improvisées, miser sur le transitif et aussi se risquer aux lectures précoces…
Il s’en est allé,… il n’en revient pas, il en va de soi dans une quête du pathos.”
———————-
Exposition proposée dans le cadre du projet Pétrodinar, en partenariat avec le Ministère des Affaires Culturelles – Programme du fonds d’encouragement à la création littéraire et artistique.
———————-
Démarrage de l’exposition le 20 décembre 2022.
L’exposition se poursuit jusqu’au 15 janvier 2023.
————————————
————————————